Erasmus+ Blog

07
Jun

The art of food

Je ne vais pas vous mentir.

Malgré être l’une des rares personnes non-natives à généralement apprécier la cuisine anglaise traditionnelle (et même la seule de toute ma famille; oncles, tantes et grand-parents des 2 côtés compris…), je ne me faisais pas vraiment d’illusion sur celle-ci. (Ce qui explique pourquoi je me suis goinfrée de camembert et de pain avant mon départ, et apprécié encore plus que d’habitude la cuisine de ma mère.)

En Angleterre on peux distinguer la nourriture en 2 catégories : Traditionnelle et Étrangère.

Celle traditionnelle est celle que tout le monde redoute : saucisses et haricots blancs, “fish and chip” “pies” ou ce qui se rapproche des tourtes, ragoûts et viandes bouillies de toutes sortes. On s’y accordera, pas le plus diététique, ou le plus contemporain.

La raison revient encore une fois à la 1ère révolution industrielle anglaise, à l’époque victorienne. Trop occupés avec celle-ci, l’évolution de la gastronomie anglaise s’est plus ou moins arrêtée ici. Et les plats inventés pendant et après sont des plats adaptés pour des travailleurs et des ouvriers pressés. D’où le sandwich, encore très populaire aujourd’hui.

Celle étrangère, est telle qu’elle est : étrangère. Italienne, espagnole, coréenne, japonaise, ou encore même française ! Vous serez aussi presque impressionné par le nombre de restaurants indiens.

Mais si on aime l’Histoire (ou a réussi à ne pas s’endormir durant les cours au lycée), on se rappellera que l’Inde est restée pendant longtemps une colonie anglaise. Et il n’est donc étonnant d’en venir à la conclusion que de nombreuses personnes indiennes au cours des années sont venus s’installer en Angleterre. Cette partie de l’Histoire expliquant aussi le gout des anglais pour la cuisine épicée…

Petits conseils d’une française avec une langue de chat (et ne supporte donc pas beaucoup les épices):

Méfier vous de ce que vous commandez ou achetez :

On retrouve du chili dans de nombreux plats. Même dans une innocente soupe au butternut (courge proche de la citrouille) et aux carottes. (J’avoue sans honte avoir été assez surprise, et avoir appris ma leçon de regarder Tous ce que je prend avant de l’acheter… (Pauvre soupe. Et pauvre langue))

Et même si vous aimez les épices, celles-ci sont plus fortes en Angleterre qu’en France! (Erreur faite avec un plat indien dit “peu à non-épicé”, et résultant en moi le visage rouge et la langue en feu.)

Quelques souvenirs :

  • A Manchester :
Ps : c'est bon le jus de cranberrys 

Restaurant en récompense d’un 1er jour de stage

Des pies chez Pieminister

Encore une pie pour moi.

 

“Toad in a hole” (Oui, c’est vraiment son nom…)

  • A Londres :

Restaurant de cuisine française

Rien de mieux après une soirée à l’opéra !

Restaurant de cuisine française, avec musiciens jouant du jazz !

Magret de canard, sauce cointreau (de la liqueur)

Île flottante (J’avoue que ça ne ressemble pas bcp à celle fait-maison)

Et un restaurant coréen

Bulgogi, Kimchi, pousses de soja, riz, algues (que je n’ai pas touchées), et jus de raisin coréen.

  • La fameuse soupe… (Elle n’était pas aussi innocente qu’elle en a l’air)

  •   Un peu d’humour 😉 :

    Chili… Gastro… (Désolé.)

Je ne suis pas très sûre de vouloir essayer le Slime Cake… (en haut à gauche)

Ps : le vegan, et le végétarien est très a la mode en Angleterre. Et généralement très cool.

Du soleil en attendant de commander.

07
Jun

Glasgow Science Center X Riverside Museum

Hello tout le monde !

Avec Dimitri, nous avons eu l’occasion de visiter encore de nouveaux endroits, plus particulièrement le Glasgow Science Center ainsi que le Riverside Museum !

Glasgow Science Center

D’abord, nous avons pu visiter le Glasgow Science Center, l’une des activités la plus touristique à Glasgow ! Ce centre est composé d’une tour, d’un musée (3 étages), d’un planétarium, d’un cinéma et d’une boutique.

Avec Dimitri, nous avons seulement visité le musée, car cela était très coûteux.

Ce musée-ci se distingue des autres musées que l’on a visité jusqu’à maintenant, en effet, au GSC, nous pouvons participer à toutes les nombreuses expériences scientifiques, et l’on a pu apprendre beaucoup de choses anecdotiques dans le domaine scientifique.

C’est sans doute l’activité la plus intéressante présente à Glasgow.

Riverside Museum – River Clyde

Peu de temps après, nous avons eu également l’occasion de visiter un autre grand musée de Glasgow, le Riverside Museum, “musée des transports”.

Ce musée passe en revue l’histoire de l’automobile au Royaume-Uni et possède une exposition impressionnante de véhicules très ancien. En effet, on peut y retrouver des tramways, des locomotives, des vélos au plafond et des vielles voitures.

À l’extérieur du musée, nous pouvons retrouver le fameux “The Tall Ship”, Un bateau imposant (voir image ci-dessous) amarré au port juste en face du musée.

Enfin, avec Dimitri, nous irons visiter Edimbourg, la capitale Ecossaise

De plus, avec Dimitri, nous irons à Edimbourg Samedi, l’occasion pour nous de découvrir le château historique d’Edimbourg, ainsi que le National Gallery of Scotland.

See you soon ! 🙂

Yassine 

07
Jun

VALENCIA

Monsieur LAMBERT accompagné de nos partenaires et amis de Valencia !!

Mr Lambert en a profité pour visiter également Maylis et Juliette , en stage sur Valencia !

 

07
Jun

VISITE DES ETUDIANTS EN STAGE A LONDRES

Visite de Mme HEMBERT au sein de leurs entreprises d’accueil pour rencontrer nos étudiants Romain, Charlotte, Carla et Llona accompagnés de leurs managers John et Rajah.

De belles missions, des bons moments et une expérience enrichissante !!

 

06
Jun

Tea Time at Anytime

Toute culture a ses clichés. Et l’un d’entre eux pour le Royaume-Uni est le thé.

Et comme toute personne aimant la littérature anglaise, et en particulier l’histoire d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, je connais l’existence du fameux “Tea Time”, et en quoi il consiste. Des gâteaux (scones, biscuits, sandwichs,…), du thé, et si possible quelqu’un avec qui ragoter. Mais pas l’heure…

La réponse : N’importe quand entre midi et le dîner.

C’est d’ailleurs de cela qu’il tient son origine. Car si aujourd’hui les anglais mangent en sortant du travail, vers 18h ou encore vers 19h. A l’époque de la première révolution industrielle en Angleterre, autour de l’époque victorienne, on ne mangeait pas avant 20h, et avec un simple sandwich ou 2 au déjeuner, l’attente est longue !!

Et ce sont les dames de la noblesse et de la bourgeoisie qui y lui ont donné son coté chic et l’ont rendu à populaire, en se réunissant ensemble pour “discuter des dernières nouvelles”, soit pratiquer un art ancestral : ragoter.

Le thé reste cependant, même sans l’heure du thé, l’une des boissons les plus consommées en Angleterre, après la bière, à égalité avec le café. Et il n’est donc pas rare d’entendre en entreprise, un collègue dire “Anyone want a brew?”, ou une question similaire, en allant se préparer une tasse de thé ou de café avec la bouilloire communale. Et ceux à toute heure de la journée.

En travaillant au rythme de mes collègues, on attrape rapidement l’habitude de boire 2-3,voir plus, tasses de thé, surtout lorsqu’il pleut !

06
Jun

GOAL !!!

Vous l’aurez deviné : le foot.

En Angleterre, le sport est encore plus présent qu’en France. Et le pays compte de nombreux clubs connus au niveaux international, et sont même en bourse pour certains.

Chacun a son équipe préférée, et il n’est pas rare que suite à un weekend, collègues discutent les derniers matches.

Et l’on sait rapidement lorsqu’il y a match : une grande ville même comme Manchester semble presque vide, les habitants soit aux pubs, chez eux, ou au stade (dont le bruit peut être à des kilomètres à la ronde. Littéralement.).

Certains en profitent pour gagner un peu d’argent en offrant pour £5 (soit 5.65 euros) une place devant leur maison, pour garer sa voiture pas trop loin du stade. Mais il faut venir très tôt pour ne pas être trop loin !!

Et il vaut mieux aussi éviter de vouloir prendre le bus ou le tram avant, mais surtout après le match ! Ils seront bondés, mais au retour de nombreux auront certainement abusés, et plus d’un peu de la boisson…

Quelques souvenirs de Manchester (Parade du 20 mai 2019. Les joueurs de Manchester City revenant champions de… je-sais-vraiment-pour-être-honnête (Désolé, je ne suis pas une fan de foot.) ):

06
Jun

La ville de Turin !

Ces dernières semaines nous avons visité le centre historique de Turin. En effet nous nous sommes rendu à la Mole Antonelliana, monument symbolisant la ville de Turin. C’est l’un des plus grands monuments d’Europe abritant le musée national du cinéma. Nous avons également visité la “Piazza Castello” et son musée ainsi que la “Piazza San Carlo” avec ces célèbre églises jumelles. Sans oublier le Pô, qui est le plus grand fleuve d’Italie, entièrement éclairé de nuit.

Place Turinoise

Le Pô

Plafond Musée Piazza Castello

Piazza San Carlo

Piazza San Carlo

La Mole Antonelliana

Torino Outlet Village

Clara e Suzie !

03
Jun

Découverte de la culture valencienne !

Samedi nous avons passé la journée dans le Barrio del Carmen, quartier très animé de la vieille ville.

Nous sommes passées par la Calle de los Colores, avec des grafitis fait à partir de photos.

Nous avons trouvé par hasard le Museo del Corpus Casa de la Rocas où sont exposés les costumes traditionnels ainsi que des chars en bois et les statues utilisés lors des défilés.

L’instituto Valenciano de Arte Moderno (IVAM) est un musée avec des expositions temporaires reparties dans 6 Galeries.

Le dimanche nous nous sommes promené dans le Jardin de Monforte. Il s’agissait du jardin potager du baron de Llaurí. En 1849, le marquis de San Juan le transforma en partie en jardin géométrique à la manière néo-classique. L’autre partie est quant à elle est d’inspiration romantique.

Nous avons traversé le Jardin del Reis afin de nous rendre au Museo de Bellas Artes de Valencia.

Maïlys y Juliette